Le changement social s’opère dans le Centre-Sud

Grâce aux actions collectives initiées par le quartier,
le changement s’opère dans le Centre-Sud !

C’est ce que démontrent les résultats de l’évaluation menée par la Table de développement social (TDS) Centre-Sud. Plusieurs accélérateurs de changement mis en œuvre par le quartier contribuent à atteindre les transformations souhaitées pour le Centre-Sud.

Découvrez-en plus dans le bilan complet et la fiche synthèse.  

Des mécanismes de changement ancrés  

Le changement social est défini comme « toute transformation observable dans le temps, qui affecte, d’une manière qui ne soit pas que provisoire ou éphémère, la structure ou le fonctionnement de l’organisation sociale d’une collectivité donnée et modifie le cours de son histoire » (Rocher, 1986). Le changement social désigne donc l’évolution des valeurs, des normes, des comportements et des structures sociales d’une société au cours du temps. 

Cette transformation dans le quartier est constatée dans la phase 3 de la stratégie d’évaluation participative des actions collectives. Une évaluation menée en collaboration par la TDS Centre-Sud et la CDC Centre-Sud. Plus spécifiquement, elle met en lumière les éléments de progression et de résistance dans l’atteinte des changements souhaités par le quartier. 

Les changements observés sont ainsi les suivants : 

  • Maturité dans les liens de confiance développés entre les secteurs ; 
  • Renforcement de la cohésion entre les acteurs et actrices du quartier ; 
  • Habileté à créer de liens avec les populations ; 
  • Facilité à ouvrir les portes avec les populations pour qu’elles puissent agir comme actrices du changement. 

Ces transformations sont possibles grâce aux accélérateurs de changements mis en œuvre par les parties prenantes des actions collectives. 24 mécanismes de changement sont ressortis à l’échelle des organisations, des populations ou entre la population et les organisations. Par exemple, les moyens mis en place par le quartier pour avancer vers les changements souhaités sont : le renforcement de la participation des populations, le développement d’une culture de travail intersectoriel et le renforcement/mise en valeur de l’identité ainsi que l’histoire du quartier.

Pour découvrir l’ensemble des accélérateurs de changement en détail, consultez la fiche synthèse !

Grâce aux actions collectives menées dans le quartier depuis 5 ans, ces changement sont possibles. Ce changement social observé permet de faire du Centre-Sud un quartier plus inclusif et solidaire. 

En revanche, certains freins de changement sont présents. 29 éléments ralentissent le quartier vers les changements souhaités. Ces freins sont liés aux caractéristiques/identités du quartier ou encore à la culture de travail intersectoriel.  

Cette évaluation est porteuse pour le quartier notamment dans le cadre de l’actualisation de sa planification stratégique. L’exercice informe où il y a le plus de pouvoir d’influence pour réussir à impacter certains changements. Ce rapport permet alors au quartier de prendre conscience de ses forces collectives et d’évaluer les moyens réplicables dans d’autres projets et futures actions collectives. 

Évaluer pour mieux comprendre et s’ajuster 

L’objectif au cœur de la stratégie d’évaluation participative de la TDS Centre-Sud est de pouvoir comprendre les changements et les impacts que les actions collectives génèrent dans la communauté du Centre-Sud. Ces apprentissages permettent aussi aux parties prenantes de mieux se (ré)orienter en accord avec les visions collectives. 

La phase 3 a permis de comprendre l’évolution réelle en rapport aux chemins de changements envisagés lors de la planification stratégique 2018-2023. 

Enfin, l’ensemble des résultats est une foule de données et de recommandations utiles pour quiconque s’intéresse aux impacts du travail des collectivités dans le contexte montréalais actuel.